TS

La santé pour tous !

Une nouvelle étude publiée dans l'International Journal of Environmental Research and Public Health a révélé que le port d'un masque semble n'avoir pratiquement aucun effet néfaste lors d'un exercice vigoureux.

 Dans leur étude , les chercheurs ont évalué à la fois les masques chirurgicaux et les masques en tissu, car ceux-ci sont généralement disponibles pour le grand public. Celles-ci ont été comparées au fait de ne pas porter de masque du tout.

Quatorze jeunes adultes en bonne santé (sept hommes et sept femmes) ont participé à l'étude. Chaque participant à l'étude a effectué un test d'ergométrie cyclique (sur un vélo stationnaire) jusqu'à l'épuisement tout en portant un masque chirurgical, un masque en tissu ou sans masque.

Les chercheurs ont déterminé au hasard dans quelle séquence les participants testeraient chaque masque. Au cours des tests, les niveaux d'oxygène dans le sang des participants ont été mesurés par oxymétrie de pouls .
Leur indice d'oxygénation tissulaire a également été mesuré à l'aide d'un outil appelé spectroscopie proche infrarouge dans leur vastus lateralis, un muscle de la cuisse.

Lorsque les chercheurs ont examiné les données de ces tests, ils ont constaté que le port de masques faciaux n'avait aucun effet sur les performances (temps jusqu'à épuisement) ou la puissance de pointe. Aucune différence n'a également été trouvée en ce qui concerne les niveaux d'oxygène dans le sang, l'indice d'oxygénation des tissus, l'effort physique perçu ou la fréquence cardiaque.

Il n'y avait pas non plus d'effet négatif détectable sur l'oxygénation du sang ou des muscles ou sur les performances physiques.

Source : www.healthline.com

Scroll to top