TS

La santé pour tous !

Selon une étude publiée par des chercheurs américains, les employés agréables et gentilles perçoivent un salaire inférieur à celui de leurs collègues. Ils sont d'ailleurs moins recommandés pour occuper des postes à responsabilités.

 Les employés masculins les plus aimables toucheraient un salaire 18% inférieur à leurs collègues, au caractère plus robuste. En moyenne, c'est une différence de salaire annuel de 9772 dollars entre les deux profils.

Pour les femmes, la différence est plus faible, avec un écart de revenu de 5%, soit 1828 dollars par an en moyenne. 

 Cette différence salariale s'explique notamment par la position hiérarchique de l'employé .Selon l'étude, les employés jugés comme «aimables» sont moins prévus dans le cadre d'une promotion sociale.

Les autres ont donc plus de facilités à accéder à des postes à responsabilités, plus rémunérateurs. Les salariés ont même plus de difficultés à recommander un collègue aimable, gentil et coopératif, sans toutefois se fier à ses compétences à proprement parler.

Les plus aimables et moins belliqueux, n'oseront pas lancer des négociations avec leur hiérarchie. Cependant, cette étude ne montre pas que l'agressivité conduit à d'importantes responsabilités au sein d'une entreprise.

Scroll to top