TS

La santé pour tous !

Vous l’avez sans doute constaté en allant faire vos courses ces derniers jours : certains rayons sont totalement vides, à commencer par celui du papier toilette et des pâtes alimentaires. La raison ? Avec la psychose générée par le Covid-19, certains se sont véritablement constitué des stocks de guerre, entraînant des ruptures de stocks dans les supermarchés. Un comportement peu civique et très égoïste puisque non-nécessaire (il n’y a pas pénurie) et surtout il prive temporairement d’autres personnes dans le besoin.

 Mais au Danemark, la chaîne de supermarché MENY a osé une idée ingénieuse pour dissuader la tendance au sur-achat. Fatigué de voir ses clients se jeter sur le gel hydroalcoolique, l’équipe du magasin a lancé une offre anti-commerciale surprenante.

Comme vous le voyez dans le message ci-dessous, le supermarché propose à ses clients les prix suivant : 1 gel hydroalcoolique acheté coûte 5,50 euros (40 couronnes danoises) mais si vous voulez en prendre un second, vous devrez alors payer la bouteille 134 euros (1000 couronnes danoises), soit 268 euros les deux. Et bizarrement, ceux qui se ruaient sur ce produit tant convoité ont fait preuve de plus de retenue face à la proposition.

Comme quoi, avec un peu de créativité il est possible de changer les comportements. Surtout quand on demande aux intéressés de mettre la main au portefeuille. Largement relayée sur les réseaux sociaux, l’initiative a fait beaucoup de bruit et a été globalement très bien accueillie par les internautes.
Source: creapills.com

Scroll to top