Tsante

La santé pour tous !

Une piscine, une terrasse, voire un abri pour vos outils, vous ne manquez pas d'idées ni d'envies pour votre jardin. Si vous êtes motivé-e pour les travaux, mais pas pour les démarches administratives, il faudra bien cadrer votre projet. Voici tous les travaux que vous pouvez faire dans votre jardin sans autorisation

 1 - Un abri de jardin de moins de 5 m² : Aucune démarche à entreprendre si vous construisez un abri de jardin d'une surface et d'une  emprise au sol  de moins de 5 m² (et de moins de 12 mètres de haut, mais un abri de cette surface atteint rarement cette hauteur !). 

2 - Une véranda de moins de 5 m² : Pour une petite véranda, de moins de 5 m² de surface et d'emprise au sol, vous pouvez aussi construire en toute sérénité. 

3 - Un bureau ou une annexe de moins de 5 m² : Si vous voulez construire une pièce dans votre jardin, qui ne soit pas collée à votre maison, les règles sont les mêmes que pour un abri ou une véranda. Rien à demander en dessous de 5 m². Pratique pour installer un petit bureau, voire même une mini-chambre. En revanche, si vous voulez installer un studio, par exemple pour loger un proche âgé, il faudra déposer une déclaration préalable de travaux au-dessus de 5 m², et demander un permis de construire au-dessus de 20 m².

4 - Une piscine de moins de 10 m² : En principe, vous pouvez construire une piscine en toute liberté, si elle ne dépasse pas 10 m². Cependant, si vous habitez en zone protégée, mieux vaut vous rapprocher de votre mairie pour vous renseigner sur les particularités des règles de votre PLU.

5 - Une terrasse de moins de 60 cm au-dessus du sol : Pour une terrasse, c'est d'abord la hauteur qui compte ! Si votre terrasse est posée à même le sol, ou qu'elle n'est pas surélevée de plus de 60 cm, vous n'avez a priori pas besoin d'autorisation. Sinon, une déclaration préalable de travaux est nécessaire. "Cependant, il faudra tout de même vérifier auprès de votre mairie, puisque la terrasse occupe l'emprise au sol et celle-ci peut être limitée", précise Marc-Antoine Calzada.

6 - Une clôture et un portail, si votre mairie n'a pas de PLU ou vous dispense d'une déclaration : Si votre commune n'a pas de PLU, ou si elle a décidé, dans son PLU, de ne pas soumettre les clôtures et portails à déclaration, vous pouvez vous lancer. Sinon, il vous faudra faire une déclaration et respecter les règles concernant la distance entre votre clôture et la parcelle de votre voisin, entre votre clôture et la voirie, ou encore concernant les matériaux, la couleur et la hauteur maximale,  explique le blog de Permettez -moi de construire .  

7 - Un mur de moins de 2 m : Vous pouvez construire un mur de moins de 2 m de haut si le plan local d'urbanisme (PLU) de votre commune n'exige pas d'autorisation,  détaille le site du service public .

8 - Des panneaux solaires à certaines conditions : Vous pouvez installer des panneaux solaires dans votre jardin, sans déclaration en mairie, si l'installation ne dépasse pas 1,80 m de haut, et si la puissance maximale délivrée par les panneaux ne dépasse pas 3 kW. Bien sûr, cela ne vaut que si vous ne résidez pas dans un secteur protégé. Attention, des panneaux solaires installés sur le toit d'un bâtiment devront toujours faire l'objet d'une déclaration préalable,  prévenant le site du service public .

9 - Une éolienne de moins de 12 m de haut : Pas besoin de déclaration en mairie ni de permis de construire pour installer une éolienne dans votre jardin, s'il y a moins de 12 m entre le sol et la nacelle  précise le site du service publique . Il est cependant recommandé d'obtenir l'accord des voisins.

Scroll to top