TS

La santé pour tous !

Selon une enquête réalisée par le centre de greffe de cheveux Crown Clinic à Manchester, en Angleterre, les hommes ne se sentiraient vraiment bien et à l’aise qu’à l’âge de 54 ans. L’étude en question a porté sur 1 000 hommes et les résultats ont révélé que l’âge de 54 ans était la période où les hommes se sentaient bien installés et en sécurité dans leur vie et ont le sentiment d’être des adultes, suggérant qu’ils prennent plus de temps que les générations précédentes en raison des pressions financières et de la paternité tardive.

 L’étude a également révélé que les hommes ne laissaient pas leurs insécurités de jeunesse derrière eux à l’âge de 40 ans. Les résultats ont montré que beaucoup d’hommes ne pensaient avoir atteint un niveau de stabilité financière ou que leurs enfants approchaient de l’autosuffisance qu’en approchant de l’âge de la retraite.

En France, l’âge moyen de paternité est passé à 30,9 ans en 2015. Sur cette même période, le pourcentage des pères de plus de 40 ans lors de la naissance de leur premier enfant a plus que doublé, soit de 4,1 % à 8,9 %. Les deux tiers des bébés sont maintenant nés d’un père âgé de plus de 30 ans. Les auteurs de l’étude ont également constaté et révélé les insécurités empêchant les hommes de se stabiliser plus tôt, notamment les problèmes financiers, les imperfections physiques et la solitude.

Les craintes des hommes : La crainte numéro un soulignée par les participants était de ne pas pouvoir se payer un premier logement, car la hausse des prix de l’immobilier oblige les hommes à louer un logement. Cela a été suivi par l’inquiétude de perdre leurs cheveux et l’inquiétude d’être au chômage. Le processus de vieillissement a également été très mentionné, avec des cheveux grisonnants, un double menton et des «seins d’homme» figuraient également dans le top dix des choses qui empêchent les hommes de sentir en sécurité.

Le quatrième problème qui a été le plus fréquemment signalé était la peur d’être célibataire, suivi d’autres soucis comme le fait de ne pas avoir une bonne santé. Certains participants ont exprimé leurs inquiétudes concernant les dents cassées, le port de lunettes et le fait de trop boire, d’autres ont confessé qu’ils étaient préoccupés par des problèmes plus graves tels que le divorce, l’impuissance et la pauvreté réelle.

Selon Asim Shahmalak, un chirurgien de la Crown Clinic, il n’est pas surprenant que la vraie vie ne commence pas avant 54 ans, car nous vivons tous beaucoup plus longtemps, et avec le coût de la vie qui monte en flèche et la paternité qui pèse sur beaucoup, les hommes vont inévitablement mettre plus de temps à se sentir en sécurité et enfin sereins.

Scroll to top