Tsante

La santé pour tous !

En France, on compte près de 10 millions de tonnes de nourriture qui finissent à la poubelle chaque année. Souvent, les personnes préfèrent jeter des aliments quand la date de péremption est dépassée. Bien que dans l’Hexagone, le nombre d’œufs qui finissent par être gaspillés reste inconnu, le média britannique The Guardian qui cite les travaux de la communauté anti-gaspi Too good to go rapporte qu’au Royaume-Uni, ce sont 720 millions d’œufs qui finissent à la poubelle tous les ans. 

 La raison principale de ce gâchis est le fait que 77% des britanniques ont du mal à savoir si un œuf est frais après le dépassement de la date de péremption. Vous voulez préparez un brunch mais vous ne savez plus depuis combien de temps vos œufs sont au frigo ? Pas de panique. Il existe des moyens pour savoir s’ils sont consommables ou pas : 

Vérifier les dates de péremption : Les œufs que vous achetez au supermarché ont tous une date de consommation recommandée qui est indiquée sur leur emballage. En sus, la réglementation française oblige le distributeur à ne plus vendre les œufs 7 jours avant la date de durabilité minimale (Ddm) inscrite sur l’emballage. Mais si vous vous approvisionnez en œufs au poulailler, la date de consommation recommandée n’est pas indiquée. Ainsi, il faut savoir que la date limite de consommation (Dlc) se situe 28 jours maximum après le jour de ponte. Toutefois, les œufs peuvent être conservés au réfrigérateur un mois après la date de consommation recommandée, soit 58 jours après le jour de ponte, si les coquilles ne sont ni fêlées ni brisées. Mais si les dates ne figurent pas sur l’emballage, il est nécessaire de trouver d’autres moyens pour savoir s’ils sont périmés. 

Sentir l’oeuf : À l’instar des produits frais comme les fromages, les desserts, la crème fraîche, ou encore les yaourts, les œufs peuvent présenter une odeur suspecte une fois la date limite dépassée. Ainsi, si vous constatez que l’œuf dépasse la date de péremption et que vous souhaitez garder le produit pour une consommation ultérieure, commencez par le sentir. Des aliments périmés dégagent souvent une odeur désagréable et ne doivent pas être mangés.

Vérifier l’apparence de la coquille : Vos yeux peuvent également vous aider à identifier si un œuf est périmé ou consommable. Avant de consommer un produit, il est préférable de l’inspecter visuellement pour éviter tout risque. iI faut vérifier si la coquille n’est pas poudreuse, visqueuse ou fissurée. Tout aspect douteux peut révéler la présence de moisissure. En sus, si la coquille est sèche et semble en bon état, cassez l’œuf dans un bol et sachez identifier toute décoloration suspecte. Généralement, il s’agit d’une couleur bleue, rose, noire ou verte dans le blanc ou le jaune d’œuf.

Plonger l’oeuf dans de l’eau : Selon LCI, une autre technique peut être efficace pour savoir si l’œuf est toujours comestible. Pour ce faire, il faut plonger l’œuf dans une casserole ou un saladier rempli d’eau. S’il descend vers le fond du récipient, il est encore bon à la consommation. Mais s’il reste dressé, cela signifie qu’il doit être mangé rapidement. S’il remonte à la surface, c’est qu’il est périmé.

Scroll to top