TS

La santé pour tous !

Alors que les écrans ont envahi notre quotidien, nos enfants passent toujours plus de temps devant la télévision, le téléphone ou la tablette, et ce à des fins principalement récréatives. Or, de plus en plus d’études mettent en avant les effets nocifs des écrans, et des jeux vidéo en particulier, sur le développement cognitif des enfants et sur leur comportement.

 Les résultats d’une nouvelle étude : les jeux vidéo augmentent l’agressivité : D’après une étude de l’Université de Dartmouth aux Etats-Unis et qui vient tout juste d’être publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les jeux vidéo auraient un impact négatif sur le comportement des enfants, en les rendant plus agressifs. 

Au cours de cette étude menée sur plus de 17 000 enfants et adolescents âgés de 9 à 19 ans entre 2000 et 2017, les chercheurs ont examiné le comportement dans la vraie vie de jeunes qui jouaient à des jeux vidéo. On étudia ainsi l’agressivité et la violence dont ils faisaient preuve, le fait qu’ils se battent ou non et s’ils étaient expulsés de leur classe en étant envoyés au bureau du proviseur.

Et les chercheurs de conclure sans surprise que « les effets des jeux vidéo violents s’étendent à des comportements significatifs dans le monde réel ». Autrement dit, les jeux vidéo violents augmentent bel et bien les comportements agressifs et la violence des jeunes avec le temps.

Les effets nocifs déjà connus des jeux vidéo : Auparavant, le National Center for Health Research avait déjà confirmé un lien de causalité entre le fait de jouer aux jeux vidéo et la réduction de la sensibilité des personnes face à la violence et de leur capacité à éprouver de l’empathie. On peut lire dans l’article que « plus les individus sont exposés à des jeux vidéo violents, plus ils sont susceptibles d’avoir des comportements, des pensées et des sentiments agressifs ». Les effets pervers de l’exposition des personnes aux jeux vidéo sont bien réels et alarmants, et viennent s’ajouter à ceux des écrans en général.

Voici comment, d’une manière générale, les écrans peuvent impacter les enfants : Des troubles du comportement. Des troubles du sommeil. De plus grandes difficultés scolaires. Un risque de surpoids. Un risque de dépression accru. Des relations familiales affectées.

Scroll to top