TS

La santé pour tous !

 Le gouvernement a appelé les fabricants à éliminer certaines substances chimiques détectées dans couches jetables pour bébés. Selon l’Anses, elles peuvent présenter des "risques" pour la santé des tous petits.

 Des risques potentiels :  L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) a publié un avis mercredi sur le port des couches jetables. Le directeur général délégué de l’Anses, Gérard Lasfargues, a expliqué qu’il ne faut pas exclure un risque, surtout pour certains nombres de substances qui dépassent les seuils sanitaires. Il s’agit de deux parfums (butylphényl méthyle propional et hydroxyisohexyl 3-cyclohexène carboxaldéhyde), ainsi que de certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (parfois cancérogènes), de dioxines ou de furanes.

Tous les types de couches concernés : Le syndicat des fabricants a rassuré les parents, malgré l’alerte. "Les consommateurs peuvent continuer à utiliser les couches proposées par les fabricants de Group’hygiène en toute sécurité", a assuré dans un communiqué, Valérie Pouillat, sa déléguée générale. Il s’est également engagé à coopérer avec les autorités afin de continuer à répondre aux attentes de tous les consommateurs. Gérald Lasfargues a fait savoir que l’avis de l’Anses a été basé sur l’analyse de 23 couches jetables, parmi les plus utilisées, sans citer une marque. "La contamination concerne tous types de couches, y compris les couches dites écologiques", assure-t-il.

Vers l’élimination des substances toxiques : L’Anses a recommandé d’éliminer ou réduire les substances dépassant les valeurs toxicologiques de référence. Cette recommandation a été reprise par le ministère de la Santé, de l’Économie et de la Transition écologique dans un communiqué commun. Les ministères ont également invité dans l’immédiat les parents à se renseigner sur la composition des produits.

Source : AFP, linfo.re, anses

Scroll to top