TS

La santé pour tous !

Parmi les émotions qui trahissent le plus notre état d’âme, se trouve la tristesse. Elle se caractérise le plus souvent par du chagrin et du désespoir. Elle peut être exprimée de différentes manières, soit par des pleurs, un manque d’appétit, une grande fatigue ou une perte d’énergie. Quoi qu’il en soit, elle a un effet profond sur notre mental et sur notre âme.

 Les causes de la tristesse sont multiples et varient d’une personne à une autre. Toutefois certaines périodes de la vie peuvent créer cette émotion, comme le deuil, un bouleversement majeur dans la vie ou encore une rupture amoureuse. Aussi, la tristesse lorsqu’elle persiste, peut nous pousser à l’isolement, voire à la déprime. Cependant, à des niveaux plus élevés, elle peut se manifester physiquement. Notre corps émet alors des signaux qu’il serait important de prendre en considération.

Les signes physiques qui définissent la tristesse : 

1. On devient irritable : La tristesse nous met dans un état émotionnel tel, qu’il nous est impossible de nous engager dans une discussion et encore moins partager des blagues ou des sujets humoristiques. Les choses vitales sont notre seule préoccupation. Aussi, les sujets qui ne requièrent par notre attention nous mettent les nerfs à vif car notre esprit est fatigué de combattre la tristesse et n’a plus d’énergie pour le reste.

2. On éprouve une grande fatigue : Il peut nous arriver de nous sentir fatigués sans raison apparente, même après une bonne nuit de sommeil et une bonne alimentation. La tristesse est l’une des raisons principales qui pompe notre énergie ; la fatigue s’installe ainsi lentement et sûrement jusqu’à ce que nous nous sentions impuissants et incapables de la combattre.

3. Notre parole devient lente : Quand on est triste, on n’est pas d’humeur à échanger des idées ou à discuter tout simplement. Toutefois, il peut arriver que l’on n’ait pas le choix, aussi nous commençons à parler lentement sans nous soucier du temps que cela pourrait prendre. La tristesse a de l’emprise sur notre envie d’échanger et de nous intéresser aux choses de la vie, à tel point que cela peut rendre notre discussion ennuyeuse.

4. Nous souffrons du mal de dos : Notre colonne vertébrale est le support de notre corps mais c’est aussi la partie la plus fragile car elle est la plus touchée par le stress puisqu’elle souffre du drainage émotionnel accumulé. Ainsi, la douleur débute par le bas du dos pour s’étendre tout au long de la colonne vertébrale. Quels que soient les traitements que nous prendrons ou les soins que nous prodiguerons à notre dos, la douleur persistera tant que l’émotion de la tristesse est toujours là. Cette douleur n’est que l’expression muette de la tristesse. 

5. Nous souffrons de troubles du sommeil : Le sommeil est un excellent remède pour faire face au stress et apaiser les tensions de la fatigue émotionnelle. Mais une tristesse chronique et intense peut affecter la qualité de notre sommeil. Aussi, nous aurons du mal à nous endormir ou à nous réveiller et nous ressentirons toujours une sensation de grande fatigue au réveil. Cet état s’explique par la grande tourmente émotionnelle dont notre corps souffre.

Scroll to top