TS

La santé pour tous !

Au fur et à mesure que la guérison sonore gagne en popularité, de plus en plus de gens commencent à l’expérimenter. Il y a des gens qui apprennent à chanter, à écouter des fréquences précises et à utiliser des bols chantants tibétains. Ce ne sont pas seulement ceux d’entre nous qui s’intéressent à la spiritualité qui se penchent sur cette connaissance orientale ancienne, mais aussi les scientifiques qui étudient ces sons et comment ils affectent le corps.

 Bien que la guérison sonore ne fait que commencer à entrer dans l’information grand public, elle est utilisée comme une ancienne méthode de guérison depuis des siècles dans différentes religions. Même des scientifiques comme Nikola Tesla et Albert Einstein ont parlé de l’importance de tout voir en termes de vibration, d’énergie et de fréquence. «Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et de vibration.» – Nikola Tesla

La science derrière la guérison par le son : Le Dr Herbert Benson, professeur, auteur, cardiologue et fondateur du Mind/Body Medical Institute de Harvard, a étudié comment une guérison sonore, en particulier le chant mantrique, peut induire une réaction de relaxation. La réponse de relaxation est définie comme la capacité d’une personne à inciter son corps à libérer des produits chimiques et des signaux cérébraux qui provoquent la relaxation des muscles, le ralentissement de la respiration et la chute de la tension artérielle.

La réponse de relaxation peut réduire les symptômes du SCI (Syndrome du côlon irritable) et contrecarrer les changements physiologiques liés au stress y compris la tension musculaire, les maux de tête, les maux d’estomac, les battements cardiaques rapides et la respiration insuffisante.

Le Dr Ranjie Singh, neuroscientifique, écrivain, homme d’affaires et éducateur de renommée mondiale, a découvert que le fait de chanter des mantras spécifiques libère l’hormone mélatonine, ce qui présente de nombreux avantages, notamment un rétrécissement tumoral et un sommeil amélioré. Le chant a été démontré qu’il oxygène le cerveau, réduit la fréquence cardiaque, améliore la tension artérielle et calme l’activité des ondes cérébrales. Il peut même entraîner la synchronisation des hémisphères gauche et droit du cerveau.

Une autre étude réalisée en 2006 s’est penchée sur les effets de la méditation transcendantale (TM), une forme de méditation par laquelle le praticien répète continuellement un mantra ou des chants, et a conclu que la TM peut améliorer la tension artérielle et le tonus du système nerveux autonome cardiaque et réduire le risque de coronaropathie. D’autres recherches confirment les croyances de la médecine corps-esprit dans ce sens, affirmant que les ondes cérébrales se trouvant dans l’état Alpha, 8 à 14 Hz, permet une vibration permettant de créer plus de sérotonine.

Pourquoi vous devriez songer à écouter de la Musique en 432 Hz : La plupart des musiques du monde entier ont été accordées 440 Hz depuis que l’Organisation internationale de normalisation (ISO) l’a promu en 1953. Cependant, en regardant la nature vibratoire de l’univers, il est possible que ce ton ne soit pas vraiment harmonieux avec la résonance naturelle de la nature et qu’il puisse générer des effets négatifs sur le comportement et la conscience de l’homme.

On dit que la musique de fréquence 440 Hz entre en conflit avec certains de nos chakras qui résident de la base de la colonne vertébrale jusqu’au cœur. On dit que cette musique stimule l’ego et la fonction du cerveau gauche, ce qui peut supprimer notre intuition. Il y a des tonnes de d’informations autour de cette fréquence, et beaucoup semblent plausibles étant donné que l’industrie de la Musique grand public fait appel à la propagande et au contrôle mental.

Un exemple de belle musique en 432 Hz : 

Scroll to top